Vin de Bandol

Note: 4.50 2 votes
 
Le vin de Bandol est un vin français qui dispose d’une appellation d’origine contrôlée et qui est produit dans le vignoble de Provence aux alentours de la ville de Bandol, dans le département du Var. Le Bandol fait partie des meilleurs vins rouges de cette région viticole. Il bénéficie notamment d’un climat favorable à la culture de certains cépages qui sont son caractère et sa puissance comme le mourvèdre. Mais on trouve aussi beaucoup de vins de Bandol rosés ou blancs. Nous vous proposons maintenant de découvrir plus en détails ces vins de Bandol et leurs spécificités.
 
Bandol (Rouge) Chteau de Pibarnon
Bandol (Rouge)

Château de Pibarnon

À partir de 36 €

Acheter
Bandol  (ros) Chteau Pradeaux
Bandol (rosé)

Château Pradeaux

À partir de 17.7 €

Acheter
Bandol Domaine de la Bastide Blanche
Bandol

Domaine de la Bastide Blanche

À partir de 21.79 €

Acheter
Bandol Hecht et Bannier
Bandol

Hecht et Bannier

À partir de 29.3 €

Acheter
 
Bandol by Bgude Domaine de la Bgude
Bandol by Bégude

Domaine de la Bégude

À partir de 19.8 €

Acheter
Bandol Chteau Pradeaux
Bandol

Château Pradeaux

À partir de 17.4 €

Acheter
Bandol (Blanc) Chteau de Pibarnon
Bandol (Blanc)

Château de Pibarnon

À partir de 26.8 €

Acheter
Bandol DOMAINE LA SUFFRENE
Bandol

DOMAINE LA SUFFRENE

À partir de 17.5 €

Acheter
 
 

Le Bandol en bref :

Voici quelques éléments génériques à propos du vin de Bandol :

  • Catégorie de vins : Cru AOC
  • Région de production : Provence
  • Couleur(s) : Vins blancs, Vins rouges, Vins rosés
  • Cépages : Carignan, Cinsault, Clairette, Grenache Noir, Mourvèdre, Sauvignon, Shiraz, Syrah, Ugni blanc.
  • Potentiel de garde : 10 à 15 ans pour les rouges et 1 à 3 ans pour les blancs et rosés.

 

Le caractère et les arômes du Bandol :

Les caractéristiques des vins de Bandol dépendent bien entendu de la couleur du vin concerné.

Ainsi, en ce qui concerne les vins rouges, ils montrent à l’œil, une robe pourpre qui change avec le temps de garde pour devenir rubis puis grenat foncé. Le nez est quant à lui caractérisé par des arômes de fruits rouges et noirs comme le cassis, la framboise ou la mûre mais aussi quelques notes florales avec la pivoine ou l’héliotrope. Avec le temps et après quelques années de garde, ces vins rouges développent des arômes spécifiques de truffe et de sous-bois avec quelques notes de cannelle, de musc et de réglisse. En bouche, ces vins révèlent toute leur structure tannique issue du Mourvèdre qui a tendance à s’arrondir avec les années de garde. On y retrouve un goût prononcé de cannelle et de réglisse avec des notes de truffe et des tannins fins et veloutés au palais.

Les vins rosés montrent quant à eux une robe plutôt claire et de couleur saumonée ou églantine. Au nez, ces vins rosés expriment des arômes touchant principalement aux fruits rouges, à la pêche ou à l’abricot. Selon le terroir, on peut aussi y détecter des effluves d’ananas et de menthe et quelques touches de fenouil. En bouche,  ces vins se veulent plutôt légers et frais. La présence de Mourvèdre peut par ailleurs leur apporter une meilleure longévité et davantage de structure.

Enfin, les vins blancs de Bandol se caractérisent par une robe de couleur claire et jaune paille. Ils offrent également au nez plusieurs arômes fruités avec des notes de pamplemousse et de fruits secs ou peuvent exprimer un caractère plus floral avec des touches de fleurs blanches ou de fleurs jaunes. A la fois frais et vivifiants en bouche, ces vins blancs peuvent également se montrer puissants avec une dose importante d’onctuosité.

 

Comment consommer le Bandol ?

Les vins rouges de Bandol doivent idéalement être servis à une température comprise entre 14 et 16°. Leur caractère typique du sud de la France les rend particulièrement appréciables en accompagnement de viandes rouges tendres comme l’agneau, le filet de bœuf et de certaines viandes blanches comme le veau. Ils peuvent aussi accompagner certains gibiers comme le lapin et la plupart des gibiers à plumes. On le servira également avec des plats mijotés de la région comme la daube provençale.

Les vins blancs et les vins rosés de Bandol doivent être servis à une température idéale comprise entre 8 et 10°. Leur goût fruité les rend particulièrement appréciables en apéritif. Ils peuvent aussi accompagner certains plats de la mer comme les gambas, les langoustines et les poissons blancs grillés qui peuvent être aromatisés de thym ou de sauge, les rougets ou encore le thon rouge et les sardines. Nous vous conseillons de tenter de les servir avec une bouillabaisse pour un résultat surprenant et un accord parfait. Ces vins peuvent aussi être servis avec certaines volailles et accompagnera avec brio quelques fromages comme les fromages de chèvre.

 

Situation géographique de Bandol :

L’appellation Bandol est produite par un vignoble de Provence qui compte huit communes différentes avec le Beausset, la Cadière-d’Azur, le Castellet, Ollioules, Saint-Cyr sur Mer (cette commune comptabilise à elle seule plus de 115 coopérateurs et 11 domaines viticoles différents.), Sainte Anne d’Evenos, Sanary sur Mer et Bandol.  C’est cette dernière commune qui a donné son nom à l’appellation Bandon puisqu’il s’agissait autrefois du port marchand de la commune de La Cadière par lequel les vins transitaient.

Au total, les vignobles de Bandol courent du massif de la Sainte-Beaume à la mer Méditerranée et couvrent environ 1 500 hectares. Ils sont principalement plantés sur des restanques ou terrasses orientées sud et face à la mer, ce qui leur procure un niveau d’ensoleillement de plus de 3000 heures par an.

Les sols que l’on trouve dans la région de l’AOC de Bandol sont principalement calcaires et caillouteux. On y trouve à la fois du sable et des grès avec quelques éléments silico-calcaires. Bien que présentant une faible fertilité, ces sols présentent l’avantage d’être très bien drainés. L’aridité du terrain est également compensée par l’air marin qui apporte une bonne humidité avec un niveau de précipitation faible, ce qui permet de pourvoir au manque d’hydratation en été. Les plantations en restanques offrent par ailleurs une excellente régulation des ressources en eau.

On trouve au total 268 récoltants dans cette zone viticole dont la plupart sont regroupés dans quatre grandes coopératives qui réalisent plus de 40% de la production.  On compte également une cinquantaine de caves indépendantes qui produisent les 60% restants.

 

Cépages utilisés pour la production des vins de Bandol :

Les vins de Bandol sont issus principalement du cépage Mourvèdre qui est utilisé pour les vins rouges et rosés de cette appellation. On trouve également deux cépages complémentaires très représentés avec le Grenache et le Cinsault.

Le Mourvèdre est un cépage originaire d’Espagne qui est présent de manière historique dans cette région de France. Ses grappes sont coniques et présentent des grains de petite taille avec une peau épaisse et de couleur noire foncée. Le Mourvèdre présente par ailleurs un rendement faible et est un cépage considéré comme tardif. Les vins rouges de Bandol doivent, selon les règles de l’AOC, être composé à plus de 50% de ce cépage mais il se retrouve généralement entre 60 et 70% des assemblages ce qui permet aux vins de se garder dans les meilleures conditions.

Le Cinsault est un cépage originaire de la Méditerranée qui présente également un débourrement tardif. Il représente à lui-seul près de 20% de l’encépagement de Provence. On l’associe le plus souvent au Grenache et au Mourvèdre pour les vins rouges et rosés auxquels il apporte davantage de souplesse et moins de tannin pour un résultat plus fruité, fin et moelleux.

Enfin, le Grenache est un cépage originaire de l’Espagne et qui est également très représenté dans toute la région viticole de Provence. Il présente la particularité de bien résister à la sécheresse et de s’adapter parfaitement aux sols secs et caillouteux. On l’utilise pour l’élaboration de nombreux vins rosés et dans le cadre d’assemblages variés. Les vins obtenus à partir de ce cépage sont généralement parfumés, chaleureux mais ont tendance à s’oxyder facilement. L’assemblage avec d’autres cépages est indispensable pour en faire des vins de garde.

Enfin, on retrouve également dans l’AOC de Bandol des cépages complémentaires comme la Syrah et le Carignan pour les rouges. La Clairette, l’Ugni Blanc, le Bourboulenc sont utilisés pour les vins blancs avec en complément le Sauvignon, la Marsanne, le Rolle et le Sémillon.

 

Les méthodes de vinification du vin de Bandol :

Pour obtenir l’appellation d’origine contrôlée de vins de Bandol, un vin doit répondre à un cahier des charges bien précis.

En ce qui concerne la culture des vignes et avec une densité de plus de 5 000 pieds par hectare, les vignes doivent être taillées court à deux bourres et bourillon. Le rendement de base est ici de 40 hl par hectare, ce qui est le rendement butoir.

Le travail du vigneron qui souhaite élaborer un vin de Bandol est long et fastidieux et il faudra attendre de nombreuses années entre la première plantation de vignes et la première bouteille. Ainsi et pour ce qui concerne les vins rouges de Bandol, il est nécessaire d’attendre 8 ans avant de réaliser la première vendange en AOC. S’ensuit alors un vieillissement en fûts d’au moins 18 mois avant d’obtenir un agrément.

Toujours en ce qui concerne la récolte, on procède au mois de juin à un éclaircissement avec une vendange verte qui ne conserve que les meilleures grappes et permet de mieux maîtriser les rendements. Les vendanges sont effectuées de manière uniquement manuelle pour sélectionner au mieux les grappes. Bien que la production soit limité à 40 hectolitres par hectare de vigne par le décret AOC de 1941, les vignerons ne dépassent que rarement un rendement de 35 hectolitres par hectare.

Enfin, toujours dans le but de respecter le décret d’appellation AOC, la méthode de vinification des vins de Bandol ne doit faire appel à aucune opération d’enrichissement ou de concentration (également appelée chaptalisation), et ce, même su ces méthodes sont pratiquées dans la limite des prescriptions légales.

 

Les autres AOC de Provence :

Découvrons maintenant ensemble quelles sont les autres AOC de la région viticole de Provence et leurs caractéristiques résumées.

  • Bellet : AOC depuis 1941, ce vignoble compte 11 vignerons et produit environ 1 200 hectolitres sur 55 hectares. C’est l’un des plus anciens vignobles français et on y produit des vins blancs, rosés et rouges.
  • Baux de Provence : L’AOC Baux de Provence est reconnue depuis 1995 et est répartie sur 8 communes différentes autour de la commune du même nom.  On y produit des vins rouges forts en goût et qui se gardent bien et des vins rosés.
  • Cassis : L’AOC Cassis est la doyenne des appellations de Provence et s’étend sur seulement 210 hectares.  On y trouve 11 caves pour une production annuelle d’environ 8 000 hectolitres et on y produit surtout des vins blancs.
  • Coteaux d’Aix en Provence : Cette AOP existe depuis 1985 et produit essentiellement des vins rouges et rosés. Elle couvre 49 communes différentes ave une surface de vigne de plus de 4 000 hectares.
  • Coteaux Varois en Provence : Appellation reconnue depuis 1993, ce territoire est répartit sur plus de 28 communes et 2 500 hectares de production pour une moyenne de 125 000 hectolitres par an. On y produit principalement des vins rosés (90% de la production).
  • Côtes de Provence : Il s’agit de la plus grande appellation de vins rosés. Elle couvre plus de 20 000 hectares dans trois départements avec le Var, les Bouches du Rhône et les Alpes Maritimes et 84 communes différentes.
  • Palette : Cette appellation est la plus petite de Provence avec 46 hectares seulement. On y produit des rouges et des rosés.
  • Côtes de Provence et dénominations : On trouve également ici plusieurs appellations Côtes de Provence avec des dénominations de terroir comme les Côtes de Provence dénomination Fréjus qui produit des rosés et des rouges, les Côtes de Provence dénomination LaLonde qui produit des rosés et des rouges, les Côtes de Provence dénomination Pierrefeu qui produit essentiellement des rosés et les Côtes de Provence dénomination  Sainte-Victoire qui produit des vins rouges et quelques rosés.

Comme vous pouvez le constater, la région viticole de Provence produit essentiellement des vins rosés mais l’appellation Bandol reste une référence en matière de vins rouges avec des crus de grande qualité.

Acheter des bouteilles de Bandol dès maintenant :

Pour vous procurer des bouteilles de vin de Bandol au meilleur prix, suivez simplement ce lien et accédez à un caviste en ligne qui vous offrira un large choix de vins de Provence de qualité en livraison à domicile.

Commander Bandol !