Vin de Collioure

Note: 4.00 5 votes
 
Les vins bénéficiant de l’appellation d’origine contrôlée Collioure sont exclusivement produits dans les vignobles du Languedoc-Roussillon et plus spécifiquement dans la région viticole du Roussillon au sud-ouest de la France. Produits à la fois en vins rouges, vins blancs et vins rosés, ces vins montrent une grande diversité de saveurs et d’arômes que nous vous proposons de découvrir plus en détails au travers de cet article complet. Vous allez en effet prendre ici connaissance de toutes les spécificités de cette AOC avec les cépages autorisés, les méthodes culturale et de vinification et recevoir des conseils pratiques pour les servir et les déguster comme il se doit. Bien entendu, nous vous expliquerons également de quelle manière vous pouvez acheter les vins de Collioure au meilleur prix grâce à notre revendeur en ligne partenaire.
 
Collioure
Collioure "La Pinède"

Domaine de la Tour Vieille

À partir de 15.4 €

Acheter
Collioure
Collioure "les Canadells"

Domaine de la Tour Vieille

À partir de 12.2 €

Acheter
Collioure
Collioure "les Canadells"

Domaine de la Tour Vieille

À partir de 17 €

Acheter
 

Le Collioure en bref :

Voici quelques éléments génériques à propos des vins de Collioure :

  • Catégorie de vins : Appellation d’Origine Contrôlée
  • Région de production : Côte Vermeille dans le Roussillon
  • Couleur(s) : Vins rouges, vins blancs, vins rosés
  • Cépages : Bergeron, Carignan, Cinsault, Grenache blanc , Grenache gris,  Grenache noir , Macabeu , Maccabéo , Malvoisie , Marsanne , Mourvèdre, Roussanne, Shiraz, Syrah, Tourbat.
  • Potentiel de garde : 2 à 10 ans

 

Le caractère et les arômes du Collioure :

L’AOC Collioure produit des vins dans les trois couleurs à savoir rouge, rosé et blanc. Aussi, le caractère de ces vins est différent selon cette couleur et nous vous proposons ici de découvrir les principales caractéristiques de chacune.

Les vins rouges de Collioure présentent une robe de couleur grenat plutôt foncée et profonde avec quelques reflets violets caractéristiques de cette région. Au nez, on ressent tout d’abord la densité de ces vins avec une grande profondeur. Les premiers arômes sont ceux de fruits rouges comme la framboise ou la groseille, de fruits noirs comme le cassis, la mûre ou la myrtille. Viennent ensuite quelques notes d’épices et de garrigue et des touches de vanille. Les senteurs de ces vins sont donc fraiches et fines. En bouche, ces vins rouges attaquent avec franchise. Le milieu de bouche se montre toujours d’une belle puissance mais avec davantage de générosité et une sensation de velours très agréable. Les saveurs principales sont fruitées et les tannins y sont relativement fins et délicats. La fin de bouche se montre plus longue avec davantage de notes de fruits noirs.

Les vins blancs de Collioure montrent quant à eux une robe de couleur jaune pâle avec quelques reflets verdoyants et une belle limpidité avec une brillance importante. Les larmes sont ici grasses et en grande quantité. Au nez, ces vins se montrent à la fois très précis et intenses. On ressent avant tout quelques arômes d’agrumes avec une prédominance pour le pamplemousse et de fruits à chair blanche comme la pêche ou la poire. A cela s’ajoutent quelques notes de fleurs, d’épices et de fenouil typiques du cépage Grenache Gris. En bouche, ce vin démontre une grande opulence avec une matière bien présente et une intéressante vivacité. La finale est quant à elle plus longue et minérale.

Enfin, les vins rosés de Collioure montrent une robe de couleur saumon très pâle et brillante. Au nez, les premiers arômes détectés sont ceux de fruits rouges comme la groseille et la fraise. En bouche, ces vins se montrent à la fois délicats et fruités avec une matière ressemblant beaucoup à celle des rosés les plus vineux. Ils offrent également une  acidité intéressante et une grande fraicheur.

 

Comment consommer le Collioure ?

Intéressons-nous maintenant à la manière de consommer les vins de Collioure, toujours en fonction de leur couleur avec quelques conseils concernant leur service, leur accompagnement et leur garde. Notons d’une manière générale que, quelle que soit leur couleur, les vins de Collioure se marient parfaitement avec la cuisine catalane.

Les vins rouges de Collioure seront servis à une température idéale aux alentours de 16°. Un passage en carafe est ici vivement recommandé avant le service. Ces vins accompagneront parfaitement les plats de viande rouge, de gibier de toutes sortes, les civets et les daubes. Il s’agit de vins de garde qui peuvent être conservés jusqu’à 5 années et même jusqu’à 10 ans pour les grands millésimes.

Les vins rosés de Collioure seront quant à eux servis à une température idéale comprise entre 10 et 13°. Cette température peut être abaissée entre 8 et 12° si vous servez ces vins en apéritif. Ils se marieront parfaitement bien avec la plupart des viandes blanches, les terrines, la charcuterie, les abats et les plats à base de champignons. Leur potentiel de garde est de 4 à 8 ans.

Enfin, les vins blancs de Collioure seront servis à une température comprise entre 8 et 11°. Un passage en carafe n’est pas ici obligatoire mais reste possible. Ces vins blancs sont traditionnellement consommés avec les fruits de mer, poissons ou escargots. Ils accompagnent également parfaitement les fromages de chèvre ou de brebis. Leur potentiel de garde est compris entre 5 et 10 ans.

 

Situation géographique et terroirs du Collioure :

L’appellation d’Origine Contrôlée Collioure permet la production de ces vins blancs, rouges et rosés sur un vignoble qui fait plus de 325 hectares. On y trouve principalement des vignes implantées sur des terrasses étroites et généralement situées juste au-dessus de la commune de Collioure ou des communes de Port-Vendres, Cerbère et Banyuls-sur-Mer.

Le climat qui règne dans cette région viticole est méditerrané. On y trouve donc des hivers plutôt doux avec pas plus de quelques jours de gelée chaque année et des étés à la fois chauds et secs. La Tramontane souffle régulièrement sur ces vignes et permet de gagner un peu de fraicheur, notamment pendant la période d’été. On y constate des températures moyennes de 15.9° avec une température maximale pendant la période estivale de 30°.

Cette plaine du Roussillon présente en effet l’un des climats les plus chauds de l’hexagone et un très fort ensoleillement tout au long de l’année mais aussi des vents fréquents et peu de précipitations. Les cépages qui y sont cultivés ne sont ainsi traités que 3 ou 4 fois chaque année avec un mode de viticulture qui préserve l’environnement.

 

Cépages utilisés pour la production des vins de Collioure :

Le cahier des charges de l’appellation Collioure édicte des règles strictes en ce qui concerne l’encépagement des aires de production  et les cépages autorisés dans les assemblages des vins de chaque couleur et que nous vous proposons de découvrir ici plus en détails.

Ainsi, les vins rouges de Collioure sont élaborés à partir des cépages principaux Carignan Noir, Mourvèdre et Grenache Noir, tous trois originaires d’Espagne et du Syrah Noir originaire du Rhône. Ces cépages peuvent par ailleurs être assemblés avec quelques cépages accessoires autorisés comme le Cinsault Noir de Provence ou la Counoise Noire du Vaucluse.

Les vins blancs de Collioure sont quant à eux élaborés à partir des cépages principaux Grenache Blanc, Grenache Gris, Macabeu Blanc et Tourbat Blanc originaires d’Espagne, de la Marsanne blanche et Roussanne blanche du Rhône et du Vermentino blanc italien. Les quelques autres cépages accessoires autorisés par cette AOC pour les blancs sont le Carignan Blanc, le Muscat d’Alexandrie d’Afrique du Nord et le Muscat à petits grains de Grèce.

Enfin, en ce qui concerne l’élaboration des vins rosés de Collioure, on utilise principalement les cépages Carignan noir, Grenache gris, Grenache noir et Mourvèdre, tous originaires d’Espagne et le Syrah du Rhône. Là encore, quelques cépages accessoires sont également autorisés comme le Cinsault Noir de Provence et la Counoise noire du Vaucluse.

 

Les méthodes de vinification du vin de Collioure :

L’appellation Collioure répond également à un certain nombre de normes et de règles établies par un cahier des charges précis et dont voici le détail avec les obligations de culture et de vinification.

En ce qui concerne la culture des vignes de cette AOC, les viticulteurs doivent notamment respecter un minimum de 4 000 pieds de vigne par hectare et un espacement inférieur à 2.5 mètres entre chaque rangée. Cet espacement ne pourra en aucun cas dépasser les 1.70 mètres dans le cas des ceps plantés au carré, en quinconce et les conduites en gobelet. La taille des vignes doit être courte et ne pas excéder 7 coursons par pied et un maximum de 2 yeux francs. La syrah noire fait exception à cette règle avec une conduite en taille Guyot simple et un maximum de 8 yeux francs par pied. Dans tous les cas, la taille doit être réalisée avant le 31 mars de chaque année. Grâce à ces règles strictes concernant la culture des vignes de Collioure, les rendements sont efficacement limités avec un maximum de charge par parcelle d’environ 6 500 kgs par hectare et qui ne doit pas dépasser les 1.6 Kg par cep de vigne. Notons ici que les murets, terrasses et banquettes qui servent à stabiliser les sols et qui se trouvent dans ces vignobles doivent être entretenus par les viticulteurs qui ne peuvent pas y apporter de modifications importantes.

En ce qui concerne les méthodes de récolte, seule la vendange manuelle est autorisée et la récolte ne doit pas excéder 5% de grains abîmés ou immatures. Dans le cas contraire, un tri est effectué  la cave ou dans le vignoble et à la main. Le transport des baies et délicat pour ne pas risquer de les abîmer. La richesse en sucre minimum autorisée lors de la récolte est de 195 pour le vin blanc, 198 pour le vin rosé et 207 pour le vin rouge. Le potentiel d’alcool des vins blancs est de 12%, il est de 11.5% pour les vins rosés et de 12% pour les vins rouges avec un rendement de 40 hectolitres par hectare.

La vinification se fait obligatoirement avec une maîtrise parfaite des températures en ce qui concerne l’élaboration des vins rosés et des vins blancs. Les vins rouges seront quant à eux élevés jusqu’au 15 mai suivant la récolte et les blancs jusqu’au 15 février.

 

Les autres appellations d’origine contrôlée du Languedoc-Roussillon :

Les vins bénéficiant de l’appellation d’origine contrôlée Collioure sont produits dans le vignoble du Languedoc-Roussillon. Cette région viticole, qui est l’une des plus riches de France, compte bien entendu d’autres AOC très connues dont voici la liste détaillée.

  • Banyuls avec 11 vins
  • Cabardès avec 2 vins
  • Clairette du Languedoc avec 36 vins
  • Corbières avec 3 vins
  • Corbières-Boutenac avec 1 vin
  • Côtes du Roussillon avec 7 vins
  • Côtes du Roussillon Villages avec 5 vins
  • Crémant de Limoux avec 2 vins
  • Faugères avec 3 vins
  • Fitou avec 1 vin
  • Grand Roussillon avec 2 vins
  • Languedoc avec 30 vins
  • Limoux avec 4 vins
  • Malepère avec 2 vins
  • Maury avec 11 vins
  • Minervois avec 3 vins
  • Minervois la Livinière avec 1 vin
  • Muscat de Frontignan avec 2 vins
  • Muscat de Lunel avec 1 vin
  • Muscat de Mireval avec 1 vin
  • Muscat de Rivesaltes avec 2 vins
  • Muscat de Saint-Jean de Minervois avec 1 vin
  • Rivesaltes avec 6 vins
  • Saint-Chinian avec 5 vins

Pour aller plus loin dans la découverte de cette formidable région viticole, vous pouvez consulter dès à présent les fiches détaillées et articles que nous avons consacrés à la plupart de ces appellations. Vous y trouverez, tout comme pour le Collioure, des informations de qualité et de nombreux conseils. Bien entendu, l’ensemble de ces vins peut être acheté sur le site de notre caviste partenaire qui vous propose une large sélection de vins en provenance de tous les vignobles de France.

Acheter des bouteilles de Collioure dès maintenant :

Si vous avez été séduit par les caractéristiques des vins de Collioure, vous pouvez vous procurer des bouteilles de ces vins blancs, rouges ou rosés auprès de notre caviste en ligne qui propose une sélection variée sous cette AOC.

Commander Collioure !