Vin de Madiran

Note: 4.00 1 votes
 
Le vin de Madiran est un vin de la catégorie des vins rouges secs. C’est aussi un vin tranquille qui bénéficie d’une appellation d’origine contrôlée et qui est produit dans les vignobles du Sud-Ouest et plus spécifiquement dans la région viticole de la Chalosse. Nous vous proposons ici de découvrir tout ce que vous avez besoin de savoir à propos de ce vin de grande qualité avec ses méthodes de culture et de vinification, les cépages utilisés ou encore la manière de le garder et de le servir. Vous pourrez ainsi le déguster dans les meilleures conditions et l’apprécier à sa juste valeur. Vous pourrez enfin l’acheter au meilleur prix grâce à notre caviste en ligne partenaire.
 
MADIRAN
MADIRAN "Cuvée élevée en fûts de chêne"

Domaine Sergent

À partir de 13 €

Acheter
Domaine Pichard Madiran Domaine Pichard
Domaine Pichard Madiran

Domaine Pichard

À partir de 46.32 €

Acheter
Madiran Cave Cooperative De Saint Mont
Madiran

Cave Cooperative De Saint Mont

À partir de 75 €

Acheter
Madiran Classica Primo Palatum
Madiran Classica

Primo Palatum

À partir de 28.25 €

Acheter
 
MADIRAN Tradition Domaine Sergent
MADIRAN Tradition

Domaine Sergent

À partir de 9 €

Acheter
Madiran Domaine du Crampilh
Madiran

Domaine du Crampilh

À partir de 41.77 €

Acheter
Madiran Classica Primo Palatum
Madiran Classica

Primo Palatum

À partir de 41.77 €

Acheter
Madiran Classica Primo Palatum
Madiran Classica

Primo Palatum

À partir de 23.86 €

Acheter
 
 

Le Madiran en bref :

Voici quelques éléments génériques à propos des vins de Madiran :

  • Catégorie de vins : Appellation d’Origine Contrôlée
  • Région de production : Vignoble de la Chalosse
  • Couleur(s) : Vins rouges uniquement
  • Cépages : Cabernet franc, Cabernet-sauvignon, Fer-servadou, Mansois, Pinenc, Tannat
  • Potentiel de garde : De 5 à 10 ans

 

Le caractère et les arômes du vin de Madiran :

Le vin de Madiran est l’un des  vins les plus connus du Sud-Ouest mais aussi l’un des plus qualitatifs. Cette reconnaissance dans le monde entier est due en grande partie au travail soigné des vignerons de cette appellation qui ont réussi à faire de ce vin l’un des plus grands vins français en termes de popularité. Ce vin rouge sec tient aussi son caractère du cépage Tannat qui est majoritaire dans sa composition et qui est un cépage noir typique de cette région viticole puisqu’il y est cultivé depuis l’époque romaine. Ce cépage est souvent utilisé seul ou complété avec certains cépages de Cabernet.  Avant tout connu pour sa puissance, le vin de Madiran est un vin charpenté et capiteux qui est très reconnaissable. Nous vous proposons maintenant d’en découvrir davantage à propos de cette AOC d’exception avec ses principales caractéristiques olfactives, gustatives et visuelles.

Le vin rouge de Madiran est avant tout reconnaissable par sa robe de couleur noire rappelant la couleur de l’encre. Au nez, il dégage avant tout des arômes de fruits rouges avec une prédominance de framboise. On ressent ensuite quelques arômes de fruits noirs ainsi que des touches de cacao et de moka délicates.  En bouche, ce vin sec montre une attaque franche et vive avec une matière d’une grande densité et d’une belle profondeur. Ce vin puissant présente également des tannins fermes et bien présents, à la fois ronds et fins.

Avec le temps, ces vins évoluent vers une matière plus soyeuse et davantage de velour en bouche. Après quelques années de garde, ils peuvent donc présenter des arômes plus épicés et des touches de fruits noirs plus prononcées. Les vins de Madiran les plus jeunes offrent davantage de rondeur et de fruité et se veulent plus gourmands.

 

Comment consommer le vin de Madiran ?

Maintenant que vous connaissez les principales caractéristiques du vin de Madiran, vous êtes sans doute pressé de le déguster ou de le faire découvrir à vos amis lors d’un repas. Pour cela, voici quelques informations supplémentaires ainsi que quelques conseils de service, d’accompagnement et de garde.

En ce qui concerne le service du vin de Madiran, il se fera à une température idéale comprise entre 14 et 16° et dans un verre à vin rouge de type bordeaux. On servira idéalement une quantité de 15 cl par verre.  Il est possible d’aérer et de passer en carafe ce vin avant de le servir. Un passage en carafe est d’ailleurs vivement recommandé pour les vins les plus jeunes et notamment pour les vins qui ont été élevés en fûts de chêne. Les vins les plus vieux devront quant à eux subir une étape de décantation préalable de quelques heures avant le service.

Les vins de Madiran accompagneront avec succès les plats régionaux typiques du Sud-Ouest comme le cassoulet ou le confit de canard. Ils pourront également accompagner quelques fromages de caractères ou quelques desserts au chocolat noir.

Les vins de Madiran sont de bons vins de garde. Ainsi, la plupart des bouteilles pourront être consommées après une dizaine d’années de garde et les meilleurs millésimes patienteront sans aucun problème pendant plus de 20 ans dans de bonnes conditions de conservation.

 

Situation géographique et terroirs du vin de Madiran :

L’appellation d’origine contrôlée Madiran dépend de l’aire d’appellation située dans le pays du Vic-Bilh. Les vignes poussent dans un coude de la rive gauche de l’Adour et s’étend sur trois départements limitrophes avec le Gers, les Hautes-Pyrénées et les Pyrénées-Atlantiques. Au total, ce vignoble représente plus de 1 300 hectares de vignes qui permettent de produire pas moins de 60 000 hectolitres chaque année.

Plusieurs communes sont inclues dans la zone d’appellation du Madiran dans chacun des trois départements concernés. Ainsi, dans le département du Gers, les communes de Cannet, Maumusson-Laguian et Viella sont les seules à faire partie de cette aire. Dans le département des Hautes-Pyrénées on retrouve les communes de Castelnau-Rivière-Basse, Hagedet, Lascazères, Madiran, Saint-Lanne et Soblecause. Enfin, dans le département des Pyrénées-Atlantiques, on retrouve la plus forte densité de communes avec les communes d’Arricau-Bordes, Arrosès, Aubous, Aurions-Idernes, Aydie, Bétracq, Burosse-Mendousse, Cadillon, Castetpugon, Castillon, Conchez-de-Béarn, Corbère-Abères, Crouseilles, Diusse, Escurès, Gayon, Lasserre, Lembeye, Mascaraàs-Haron, Mont-Disse, Moncla, Monpezat, Moncaup, Portet, Saint-Jean-Poudge, Séméacq-Blachon, Tadousse-Ussau et Vialer.

D’un point de vue géologique, les sols de cette aire d’appellation sont principalement constitués de roches détritiques et sédimentaires. On y observe un relief avec de petites vallées dans le Bergons, le Saget et le Léez entrecoupées de collines vallonnées typiques de cette région. Sur le haut de ces collines, on trouve surtout des sols constitués de silice à gros galets roulés et une terre sèche et chaude qui draine très bien l’eau en excédent et retient dans son sous-sol profond les eaux nécessaires à la saison estivale. A flanc de colline, on retrouve des sols composés d’argiles et de calcaire ainsi qu’un peu de molasse en sous-sol qui retiennent peu l’eau mais en contiennent suffisamment. Enfin, dans les vallées, on retrouve des sols de limon et d’argile comme le boulbène qui présentent une faible perméabilité et donc un sol humide en hiver et battant en été.

Du point de vue du climat de cette aire d’appellation, cette région viticole est principalement soumise à un climat océanique dominant avec la proximité de l’océan Atlantique.  On note cependant que la région nord-est de cette zone viticole est quant à elle influencée par un climat à tendance continentale.

 

Cépages utilisés pour la production des vins de Madiran :

L’appellation d’origine contrôlée Madiran établit un cahier des charges qui détermine, entre autres, les cépages autorisés pour l’élaboration de ces vins. Selon les règles en vigueur, le Tannat noir est le seul cépage principal autorisé par cette AOC. Quelques cépages accessoires peuvent cependant être utilisés lors des assemblages de ces vins dont principalement le Cabernet Franc noir, le Cabernet Sauvignon noir et le Fer noir.

Toutefois, des règles d’encépagement précises doivent être respectées par les vignerons. Ainsi, le cépage Tannat noir doit être présent à hauteur de 40 à 80% de l’encépagement total des parcelles. En ce qui concerne les assemblages des vins, le Tannat doit être présent à hauteur d’au moins 50% du volume total. Ce cépage ne présentant pas de limite haute dans les assemblages, on trouve souvent des vins de Madiran exclusivement élaborés à partir de celui-ci et sans aucun cépage accessoire.

Le cépage Tannat noir a été introduit dans cette région en 1860 alors que c’était autrefois le Manseng noir, le Pinenc ou Fer Servadou et le Cabernet Franc noir qui prédominaient dans ces vignobles.

Le cépage Tannat est connu pour donner des caractéristiques très spécifiques aux vins avec notamment sa couleur noir d’encre. Les vins issus de ce cépage sont généralement charpentés et acides et nécessitent quelques années de garde avant leur consommation. Ces vins seront donc de bons vins de garde qui tiendront sans aucun problème une dizaine d’année au minimum en cave et dans de bonnes conditions.

Il est également intéressant de savoir que les cépages accessoires des vins de Madiran ont été ajoutés lors de l’obtention de l’appellation d’origine contrôlée dans le but de rendre plus souples les vins issus du Tannat avec des assemblages. Ces assemblages permettent également de vendre les vins plus rapidement avec un élevage moins long.

 

Les méthodes de vinification du vin de Madiran :

Bien entendu et si les règles d’encépagement et d’assemblage sont strictes en ce qui concerne le vin de Madiran, il en va de même pour les méthodes de vinification dont nous vous proposons de découvrir ici le détail.

Tout d’abord, le raison est éraflé lors de son arrivée au chai, de manière à empêcher la migration des éléments indésirables de la grappe vers le vin au moment de la macération. Cette étape est obligatoire et a lieu avant la mise en cuve. Dans la cuve commence la fermentation alcoolique qui sert à transformer les sucres contenus dans le raison en éthanol. On poursuit ensuite cette étape avec la macération entre le jus et le marc et ce, afin de permettre une meilleure dissolution des polyphénols dans le vin. L’extraction de ces polyphénols demande également un bon contrôle de la température aux alentours de 30° mais aussi la présence d’alcool. Cette étape se poursuit en général pendant une période de 15 à 40 jours en fonction du type de vin que le vigneron souhaite obtenir et de la qualité de la récolte.

L’étape suivante est celle de la fermentation malolactique. Celle-ci est provoquée par les bactéries lactiques qui transforment l’acide malique en acide lactique qui ne porte alors qu’un seul groupe de carboxydes au lieu de deux au départ. Grâce à cette étape, les vins deviennent plus stables ce qui évite que les vins, une fois mis en bouteille deviennent pétillants. Elle sert également à faire baisser le niveau d’acidité du vin et lui donne ainsi une meilleure qualité lors de la dégustation. Bien entendu, cette étape de fermentation se fait avant la commercialisation des vins de Madiran et est évaluée par le dosage de l’acide malique qui ne doit pas dépasser 0.4 grammes par litre de vin.

En ce qui concerne l’élevage du vin, il sert ici à rendre les vins plus clairs et à en raffiner les arômes principaux par la polymérisation des différents composés. En ce qui concerne les vins de l’appellation Madiran, ils doivent être élevés pendant au moins un an selon les règles du cahier des charges et les vins seront commercialisés avant le 1er novembre de l’année qui suit celle de la récolte. Cependant, la plupart des vinificateurs préfèrent un élevage plus long en chai d’élevage, notamment pour obtenir les cuvées de la meilleure qualité. A titre d’exemple, la cuvée XL du château Montus est élevée pendant plus de 40 mois en barrique.

 

Les autres appellations d’origine contrôlée des vignobles du Sud-Ouest :

Si vous avez apprécié les vins de Madiran, peut-être souhaitez-vous aller plus loin dans la découverte de cette région viticole et de ses nombreuses AOC. Voici donc la liste des appellations d’origine contrôlée du Sud-Ouest.

  • Bergerac
  • Béarn
  • Brulhois
  • Buzet
  • Cahors
  • Coteaux du Quercy
  • Côtes de Bergerac
  • Côtes de Duras
  • Côtes de Milau
  • Côtes de Montravel
  • Côtes du Marmandais
  • Entraygues Le Fel
  • Estaing
  • Fronton
  • Gaillac
  • Gaillac Premières Côtes
  • Haut Montravel
  • Irouléguy
  • Jurançon
  • Madiran
  • Madiran
  • Marcillac
  • Montbazillac
  • Montravel
  • Pacherenc du Vic Bilh
  • Pécharmant
  • Rosette
  • Saint-Mont
  • Saint Sardos
  • Saussignac
  • Tursan

Sur notre site, vous trouverez davantage de détails à propos de ces vins au travers de nos articles détaillés et fiches dédiées qui vous délivreront les informations nécessaires.

Acheter des bouteilles de Madiran dès maintenant :

Ne perdez plus une minute et commandez dès à présent vos bouteilles de vin de Madiran en ligne en passant par la boutique de notre caviste partenaire. Vous profiterez ainsi de prix plus attractifs et d’un large choix de vins français.

Commander Madiran !